LOGO plongeur baroudeur 2018

Techniquement vous pouvez faire votre divemaster en 2 semaines ! Si vous faites uniquement les prérequis de PADI ou SSI. Mais pour moi ce n’est pas ça « faire son divemaster » ou « devenir un vrai divemaster ».

Tout bon plongeur que vous êtes, il vous faudra du temps et de la pratique pour devenir un bon divemaster. Je vous conseille donc fortement de le faire sous forme de stage (internship en anglais), c’est-à-dire que vous travaillerez pour le centre de plongée. La bonne nouvelle est que cette pratique est très répendue et vous n’aurez pas de mal à trouver un endroit pour le faire.

1/ PLONGER GRATUITEMENT TOUS LES JOURS !

3-dje-deep-blueSi vous faites votre divemaster sous forme de stage, vous plongerez surement tous les jours ! Quel bonheur !! Allez, on ne va pas ce le cacher, c’est au début l’une des grandes raisons pour laquelle certains plongeurs cherchent à faire leur divemaster en stage.  A 30 ou 40$ la plongée, c’est sûr que si vous faites en moyenne 2 plongées par jour pendant 2 à 3 mois, c’est super rentable !

Dans mon cas, j’ai fait plus de 120 plongées en 3 mois pendant mon divemaster.

d

2/ DEVENIR UN PLONGEUR CONFIRME

Mais au-delà de l’enthousiasme de plonger « gratuitement » tous les jours, le Divemaster en stage c’est bien plus que ça !

# Plonger devient une seconde nature

5-belle-plongee-ray-aigleSi vous plongez tous les jours, vous allez acquérir une telle expérience de la plongée qu’elle ne s’oubliera plus ! Comme conduire une voiture, même si vous arrêtez de conduire pendant 2 ans, on vous redonne une voiture et c’est reparti ! Et bien c’est pareil pour la plongée après son divemaster !

Prenez mon exemple, j’avais fait une 60e de plongées avant mon divemaster, je plongeais en gros 2 fois par an pour une 20e de plongées, je m’étais amélioré mais à chaque nouveau séjour plongée il fallait que je retrouve mes sensations, toujours une petite appréhension au début… Après mon divemaster, vous pouviez m’emmener n’importe où, n’importe quand, c’était parti !

# Améliorer votre flottabilité et votre consommation d’air

4-moi-sous-leauAu début de mon divemaster, même après 60 plongées, je consommais encore trop à mon goût…En plongeant tous les jours, la flottabilité s’améliore tellement qu’on contrôle vraiment ses mouvements sous l’eau. La consommation d’air s’en ressent donc : meilleur contrôle = moins de mouvement = moins d’énergie dépensée = moins d’air consommé !

# Apprendre à s’orienter sous l’eau

5 plongeur-avec-boussole-sous-leau.jpgUne fois que la plongée est devenue une seconde nature, on peut enfin se concentrer sur d’autres paramètres. L’orientation est un bon exemple ! Au début quand on plonge, on suit son divemaster et la plupart du temps on ne sait même pas où on est, ou bien comment on est revenu au bateau !

Pendant votre divemaster vous apprendrez à vous orienter sous l’eau, à utiliser tous les repères disponibles sous l’eau (les repères physiques, les courants, les profondeurs, le temps de plongée…), à « vraiment » savoir se servir d’une boussole et à guider des palanquées.

# Découvrir différents types de plongées

7 Djé shark.jpgOn découvre et test aussi beaucoup de nouveaux types de plongée (en fonction de là où on est). En fonction de votre expérience cela peut être : des plongées avec courant, des murs, des épaves, des profondes, avec nitrox, avec des requins, dans des caves, des « muck » (macro)… Plus on découvre, plus on a envie de tester de nouvelles choses !

Vous devenez un plongeur tout terrain !

3/ LE QUOTIDIEN D’UN DMT (DiveMaster in Training)

Si vous faites votre divemaster sous forme de stage, vous serez donc un « DMT » (un DiveMaster in Training). Votre quotidien consistera à aider le centre dans l’organisation des plongées et des cours, ce qui variera donc en fonction de là où vous serez, mais en gros votre rôle sera :

  • D’assister les instructeurs pendant leurs cours de plongée : baptême, open water…1-dmt-portant-bouteille
  • De plonger avec les divemasters et les aider à gérer leur palanquée (ex : une personne arrive à la réserve avant le reste du groupe, le divemaster vous assignera à remonter avec elle pour que lui puisse continuer la plongée avec le reste du groupe)
  • De préparer et assembler le matériel, accueillir les clients, charger les bouteilles sur le bateau, faire les briefings sur le bateau, aider les plongeurs à s’équiper sur le bateau…
  • D’utiliser un compresseur, réparer du matériel…

Vers la fin, vous vous entrainerez vraiment à votre job de divemaster et vous guiderez des plongeurs certifiés avec et sans instructeurs avec vous.

4/ ENRICHIR SA CULTURE FAUNE ET FLORE

En étant tous les jours en contact avec des instructeurs, des divemasters, des plongeurs, d’autres DMTs (DiveMaster in Training), on enrichit considérablement sa culture plongée et surtout on apprend beaucoup de nouvelles choses sur la faune et la flore.

8-hippocampe-seehorse-linedOn apprend « enfin » le nom des espèces que l’on voit, on commence par la catégorie de l’espèce (poisson ange, carangue, poisson perroquet…) et ensuite on apprend le type de poisson exact (poisson ange royal, carangue aux gros yeux, poisson perroquet de minuit…).

On apprend également leurs caractéristiques : leur comportement (ex : les poissons clowns sont très territoriaux, certaines crevettes « nettoient » les autres poissons, les poissons mandarins ne sortent qu’à la tombée de la nuit …) ou leur particularité (ex : les poissons lions et scorpions sont très empoisonnés, la pieuvre aux anneaux bleues est mortelle, les pieuvres possèdent 3 cœurs et neuf cerveaux…).

On cherche et on sait reconnaitre les espèces rares de la zone (ex : des hippocampes, des poissons grenouilles, des nudibranchs, des raies mantas, des poissons perroquets à bosses, des napoléons…).

5/ AMELIORER SA CONNAISSANCE DE L’EQUIPEMENT DE PLONGEE

8-changer-un-join-toriqueChaque personne ayant son propre matériel, on voit de nouveaux équipements, de nouvelles marques et de nouveaux modèles tous les jours ! Les différentes stabs (BCD) avec leur système de lestage, types de régulateurs, ordinateurs de plongée et leur algorithme…

On apprend aussi à gérer les « petits » problèmes (qui n’en sont pas d’ailleurs). Un petit bruit au niveau du détenteur ? Pas de souci, je vais changer le joint torique ! Un régulateur qui se met en débit continu ? Ne vous inquiétez pas c’est normal, c’est une sécurité, mettez simplement l’embout vers le bas. Des petits trucs comme ça…

C’est l’une des clés pour gagner la confiance de certains plongeurs et être sûr de passer une bonne plongée !

6/ POUR L’AMBIANCE !

9-ambiance-photo-snorkel-testIl y a de grandes chance que vous fassiez votre divemaster dans un endroit tropical ! Plage, soleil, bar, cocktail, personnes de bonne humeur, bonne ambiance…vont très certainement rythmer votre quotidien !

Ensuite cela sera à vous de choisir le type d’ambiance que vous souhaiterez, de très festif (Koh Tao, Utila, Gil T, Playa del carmen, Boracay…), au décontractée (Koh Lanta, Roatan, Cozumel, Malapascua…), voir au très tranquille.

7/ FAIRE PARTIE DU « MONDE » DE LA PLONGEE

10-panneau-plongeur-ctdVous partagez énormément avec les personnes que vous côtoyiez tous les jours. Vous passez 2 jours, 3 jours, une semaine avec des plongeurs et de 1 à 3 mois avec des instructeurs et d’autres DMTs, vous partagez quelque chose de commun, vous vous voyez après la plongée dans une ambiance très agréable et chaleureuse. On se créé un vrai réseau d’amis plongeurs, on reste en contact et on s’échange les informations !

Vous allez très vite vous en rendre compte, la plongée est un petit monde ! Le nombre de personnes que j’ai recroisé 1, 2 voire 3 ans plus tard à l’autre bout du monde !

8/ POUR CONTINUER ET DEVENIR INSTRUCTEUR

Cela pourrez être la seule et unique raison !

Si vous voulez travailler dans le milieu de la plongée et devenir instructeur (toutes les différences entre divemaster et instructeur ici), il n’y aura pas de meilleure formation que votre divemaster sous forme stage !

11-instructor-pool-session-minLa formation d’instructeur ne vous fait pas voir ou revoir tous les exercices (skills) de chacun des cours que vous pourrez donner en tant qu’instructeur. Non, non, elle vous enseigne simplement une méthode de formation (et aussi beaucoup de blabla commercial et juridique…) ! Ils assument que vous maitrisez tous les exercices de l’open water (que vous avez dû démontrer de manière qualitative pendant votre divemaster, le détail du programme de divemaster complet ici) et que, grâce à la leur méthode vous saurez utiliser leurs supports de formations.

Votre divemaster en stage est la clé pour réussir votre IDC (Instructor Development Course = formation d’instructeur) et trouver plus rapidement du travail par la suite grâce à votre expérience obtenue grâce à votre stage.

MON AVIS SUR FAIRE SON DIVEMASTER EN STAGE

Faire son divemaster sous forme de stage est LE PREMIER conseil que je donnerai ! Devenir un plongeur confirmé et tout terrain, augmenter sa culture culture plongée, faire partie du monde de la plongée et avoir des amis plongeurs d’un peu partout dans le monde, passer quelques mois dans une bonne ambiance et dans un lieu tropical…Faire son divemaster est l’une de mes meilleures expériences que j’ai eu l’occasion de faire. Cela devrait être proposé comme thérapie !!

logo like ma FB sur article

logo like ma YT sur article

 

 

 

Les autres articles concernant le divemaster :

 

Retour en haut

 

Publicités