LOGO plongeur baroudeur 2018

Le divemaster est le premier niveau professionnel de la plongée chez PADI et SSI.

Pour devenir « divemaster », il vous faudra comme on le dit couramment « faire votre divemaster », qui est donc une formation de plongée.

Pendant votre divemaster vous avez un certain nombre d’exercices, épreuves et examens à réaliser. Entre PADI et SSI c’est à peu près la même chose et je vais essayer de vous résumer tout ça d’une manière simple.

Guide de l'article :
# La théorie
# Epreuve physique
# Exercices de mise en pratique
# Exercices / épreuves liés aux formation
# Exercices de guide de palanquée
# Mon avis

LA THEORIE

# Comportement et connaissance d’un divemaster

 Ce n’est pas la partie la plus compliquée :

  • C1Faire-son-divemaster-padi-encyclopedie-de-la-plongeeomportement d’un divemaster : avec les plongeurs, dans un centre de plongée, les tâches à effectuer…
  • Gestion de groupe : apprendre à gérer un groupe de plongeurs, à organiser des plongées…
  • Gérer les problèmes : avant, pendant et après la plongée (revue et approfondissement de la formation « Rescue »)
  • Gérer tous types de plongées : de nuit, profonde, du bord de plage, dérivante, épave…
  • Partie légale et autres « paperasses »
  • Business : comment vendre des plongées, du matériel…

# Science de la plongée

 Faire-son-divemaster-science-de-la-plongee-ssi-science-of-divingÇa, c’est un peu plus compliqué !

  • Physique : lois de Boyle, Dalton, Henry, Archimède…
  • Physiologie : maladie de décompression, sur expansion des poumons, narcose à l’azote, toxicité à l’oxygène…
  • Théorie de décompression : azote, pression partielle, compartiment, half time, M-Value…
  • L’environnement aquatique : vie marine, courant, blessures et traitements…
  • Equipement : régulateur, stab, ordinateur…

EPREUVES « PHYSIQUE »

En tant que divemaster vous devez également être capable de gérer certaines situations d’urgences, vous aurez donc quelques épreuves permettant de le démontrer.

  • Flotter pendant 15 min : avec les mains hors de l’eau les 2 dernières Faire-son-divemaster-echange-equipment-stress-testminutes.
  • Nager 400 m sans masque ni tuba : épreuve chronométrée.
  • Nager 800 m avec masque et tuba : épreuve chronométrée.
  • Remorquer un plongeur inconscient sur 100 m : à la surface, sans assistance, avec équipement de plongée, épreuve notée de 1 à 5.
  • Echange d’équipement sous l’eau (ou communément appelé le « stress test ») : échanger bouteille + stab, masque, palmes et système de lestage sous l’eau, en partageant l’air d’un seul régulateur, épreuve notée de 1 à 5.


EXERCICES DE MISE EN PRATIQUE

Pendant votre formation vous avez quelques exercices de mise en pratique sous forme de « scenarios ».

# Scénario de plongée profonde à 40 m (Deep scenario)

Faire-son-divemaster-scenario-plongee-profonde-Deep-diveEn tant que divemaster vous serez certifié pour encadrer des plongeurs jusqu’à 40 m.

Pour cela vous devrez faire un scénario de plongée profonde. Vous apprendrez à faire un briefing un peu plus poussé, notamment sur les consignes de sécurité liées à une plongée profonde (pallier de sécurité, pallier de décompression, bouteille de secours placée à 5 m sous le bateau…).

Vous descendrez jusqu’à 40m en utilisant toutes les procédures de sécurités nécessaires et en restant dans les temps limites de non décompression.

Vous irez hors de tous repères visuels et vous devrez être capable de vous orienter et revenir d’où vous êtes parti.

# Scénario de recherche et récupération (Search & recovery)

Cette épreuve est en 2 parties :

  • 1partie : Recherche

Vous devez retrouver un petit objet sous l’eau (ex : un masque, une palme…). Les méthodes des centres peuvent varier mais en gros, vous devrez vous adapter au scénario donné, utiliser une boussole et choisir la meilleure méthode de recherche en fonction des conditions (visibilité, courant, site…).Faire-son-divemaster-search-and-rescue-sac-de-lestage-lift-bag

  • 2e partie : Récupération

Vous devrez être capable de remonter en toute sécurité à la surface un objet lourd (pas plus de 10 kg) depuis le fond. Pour cela vous utiliserez un sac de levage « lift bag » et le connecterez à l’objet à l’aide de différents nœuds (bowline, two half-hitches ou sheet bend…). Ensuite vous devrez contrôler la remontée de l’objet grâce au sac de levage.

# Scénario pour secourir un plongeur insconcient sous l’eau (Rescue scenario)

Vous allez refaire l’exercice déjà validé pendant votre Rescue, à savoir :Faire-son-divemaster-scenario-de-secours-rescue

  • Remonter en toute sécurité un plongeur inconscient sous l’eau.
  • Etant non répondant et non respirant, le remorquer vers la plage en lui faisant du bouche-à-bouche toutes les 5s et en le déséquipant en même temps.
  • Utiliser la bonne technique de sortie sur la plage/bateau.
  • Lui administrer 100% d’oxygène sur la plage/bateau.

# Scénario de plan d’action d’urgence (Emergency action plan)

Faire-son-divemaster-rapport-accident-emergency-action-planEn tant que divemaster vous devez être capable de gérer une situation d’urgence qui surviendrait lors de l’une de vos sorties plongées (plongeur disparu, accident de décompression, plongeur qui se fait piquer par un poisson lion…).

Votre instructeur vous donnera donc un scénario (il n’y a pas de scénario type, cela dépendra vraiment de là où vous vous trouverez) et vous demandera de construire un « plan d’action d’urgence » en fonction de ce scénario. Vous devrez donc décrire toutes les actions réalisées, dans quel ordre, par qui, objets utilisés, tous les contacts d’urgences…

C’est très formateur, j’ai beaucoup appris pendant cet exercice.

EXERCICES / EPREUVES LIES AUX FORMATIONS

Le divemaster est le premier pas dans la formation, soit seul, soit en assistant un instructeur. Faire son divemaster sous forme de stage aura donc un énorme intérêt pour toutes les épreuves et exercices ci-dessous, puisque vous assisterez des instructeurs en permanence et pratiquerez de manière régulière (les 8 raisons de faire son divemaster sous forme de stage ici).

# Assurer une « remise à niveau » d’un plongeur

Si un plongeur, même certifié, ne plonge pas pendant plusieurs mois, voir plusieurs années, il aura oublié beaucoup de choses, vous devrez donc être capable de lui faire une remise en niveau ou « un refresh » :

  • Expliquer et démontrer l’assemblage et Faire-son-divemaster-assembler-equipementdésassemblage de l’équipement.
  • Contrôle pré-plongée
  • Exercices de base : nettoyage et récupération de régulateur, nettoyage de masque, utilisation de la source de secours, remontée d’urgence, flottabilité…

# Assister à un cours d’open water et une autre formation

Faire-son-divemaster-instructeur-session-confinee-en-piscineEn tant que divemaster vous serez habilité à aider les instructeurs, vous devez donc assister à au moins un cours d’open water complet, qui est le cours de base de la plongée et qui vous aidera à préparer votre « skills circuit » (voir ci-dessous).

Vous devrez également participer à une autre formation proposée après l’open water : Advanced, Rescue, Nitrox…

# Démontrer tous les exercices de l’open water (le « skills circuit »)

Faire-son-divemaster-demonstration-exerciceEnfin, en tant que divemaster vous serez habilité à aider les instructeurs, vous devez donc être capable de démontrer TOUS les exercices de l’open water de manière qualitative. C’est à la fois l’une des épreuves les plus sympas et les plus dures !

Si vous voulez continuer et devenir instructeur, cette partie est très importante !

EXERCICES PRATIQUES DE GUIDE DE PALANQUEE 

C’est la partie où faire votre divemaster sous forme de stage aura le plus d’impact (les 8 raisons de faire son divemaster sous forme de stage ici). Les standards demandent de faire les exercices ci-dessous qu’une seule fois, pendant un stage vous faites ça continuellement !

# Préparation et gestion d’une sortie plongée

L’une des parties les plus intéressantes ! Apprendre à préparer le bateau, sélectionner un site en fonction des conditions (marée, courant, visibilité…), logistique, types de plongeurs, types de plongées, périodes de l’année…

# Briefing de plongée

Faire-son-divemaster-demonstration-exerciceLorsque vous partez en plongée, le briefing d’avant plongée est essentiel pour guider la palanquée. Il contient un certain nombre de points que l’on doit revoir avec les plongeurs et ça s’apprend : présentation du site et de ses intérêts (voir faire une carte), votre rôle, revue des signes, vie marine, type de plongée (dérivante ou retour au bateau), paramètres de la plongée (temps et profondeur maximums…), procédures d’urgences…

s

# Dessiner la carte d’un site de plongée (Mapping)

Faire-son-divemaster-mapping-carte-site-de-plongeeEn tant que divemaster et une fois que vous connaitrez les sites où vous plongez, vous devrez être capable de dessiner et expliquer au plongeur le site sur lequel vous les emmenez.

Cet exercice consiste donc à vous apprendre à faire une carte d’un site de plongée en y incorporant tous les éléments obligatoires/intéressants : nom, orientation, topographie, distances, profondeurs, éléments d’intérêt, vie marine, profil de plongée, courant potentiel…

# Types de plongée

Un divemaster doit être capable de guider tous types de plongées (ou presque). Vous devrez donc valider certains types de plongée assez communes : profonde (de 18 à 30m), de nuit, épave, depuis le rivage…

# Guider une palanquée

Faire-son-divemaster-guide-de-palanqueeBien sur le but ultime est de guider sa propre palanquée de A à Z : préparation de la sortie, prise en charge des plongeurs, préparation/vérification de l’équipement, briefing, guidage sous l’eau…

Les standards vous demandent de guider une seule fois… Quand vous le faites en stage vous assisterez à des 10e et des 10e de briefings et vous aurez la chance de guider plusieurs fois, avec des vrais plongeurs et dans des vrais conditions ! Encore une fois, pas mieux que le divemaster en stage (voir « les 8 raisons de faire son divemaster en stage »).

MON AVIS SUR LE DIVEMASTER

Sur le papier, le programme de divemaster est complet. Vous allez « enfin » vraiment comprendre les différentes théories de la plongée, faire des épreuves physiques pour être sûr que vous soyez capables de gérer des situations d’urgences (même s’ils ne vont pas aussi loin que les formations CMAS sur ce point-là), augmenter vos capacités de plongeur…

Pour la partie purement « guide de palanquée » et assistant d’instructeur, très honnêtement, le programme est trop léger. Vous ferez tous les exercices une seule fois… C’est là la GRANDE différence lorsque vous faites votre divemaster en stage, vous serez beaucoup mieux formé grâce à la répétition des tâches. 

Retour en haut

Les autres articles concernant le divemaster :


		
Publicités